Michel Pépé

Michel-PEPE-210x210Artiste-Compositeur français autodidacte, d’origine italienne, Michel Pépé, né en 1962 à Paris, est considéré en France et dans de nombreux pays comme l’un des plus talentueux compositeurs de musiques de Relaxation et de Bien-être. Il débute l’étude du piano à l’âge de 7 ans puis, après quelques années, il apprend la guitare et l’écriture musicale. Passionné par les possibilités naissantes de la musique de bien-être, il s’engage parallèlement dans une démarche de connaissance de soi. Celle-ci l’amène à s’intéresser à l’action thérapeutique du son.En 1990, il décide alors de se consacrer à la composition et commence à élaborer des albums où se mêlent différents univers sonores, harmonies classiques et symphoniques, instruments traditionnels appartenant à diverses cultures musicales, sonorités futuristes, cristallines et douces.

Ses musiques sont utilisées par différents thérapeutes, notamment dans les domaines de la Relaxation, Méditation, Sophrologie, Yoga, Tai chi, Qi gong, Massages… et servent également de support à de nombreuses émissions télévisées ayant pour sujet l’écologie, la nature, l’exploration, la vie animale, etc.

Il est l’auteur d’une discographie de nombreux albums, disponibles par téléchargement MP3 et au format CD, que l’on trouve sur les sites internet iTunes, Amazon, Google Play, en écoute Streaming sur Spotify et Deezer et dans les magasins à la FNAC, Cultura, les librairies ésotériques, les Espaces culturels Leclerc, les magasins biologiques…

Il donne régulièrement des concerts en France accompagnés de spectacles audiovisuels féeriques, avec projections sur grand écran de vidéos sur la nature et l’architecture sacrée, en hommage à la beauté de la planète. Il s’est produit à Paris à l’Espace Cardin, au Planétarium du Palais de la Découverte et à l’Espace St-Martin, ainsi qu’en province au château de Lacoste du couturier Pierre Cardin où il à donné plusieurs concerts, au Palais des festivals de Cannes, à Marseille, Toulouse, Avignon, Lyon, Annecy, Grenoble, Carcassonne, Biarritz, Rouen… au centre Bouddhiste Dhagpo Kagyu Ling en Dordogne, etc. Il a donné également plusieurs concerts à l’étranger : Etats-Unis, Canada, Suisse, Belgique, Tahiti, Nouvelle Calédonie…

Par ses concerts, Michel Pépé participe aussi à de nombreux projets écologiques et spirituels sur l’environnement, l’humanitaire…

Mon Parcours musical

« La magie des sons et la musique m’accompagnent depuis l’âge de 7 ans, grâce à l’instrument que j’ai étudié : le piano et ensuite vers l’âge de 27 ans, le monde électronique des claviers et des ordinateurs.
Lorsque j’ai eu 18 ans, un clairvoyant m’avait prédit un destin futur de compositeur, me voyant entouré d’instruments classiques et traditionnels de toutes sortes, de synthétiseurs, d’ordinateurs et composant une musique spirituelle qui soigne, calme, apporte bien-être et réharmonise le corps et l’esprit.
A cette époque, je jouais du piano et de la guitare mais par plaisir et je ne savais même pas ce qu’était la musique de bien-être… Et puis j’ai laissé cette révélation dans un coin de mon esprit pour ne plus y penser.

A l’âge de 28 ans, en 1990, j’ai enregistré mon premier album de musique de bien-être à Paris dans un studio professionnel. Les choses se sont mises en place toutes seules, avec simplicité et émerveillement. Quelques mois après, lors d’un salon de médecines douces à Paris, je rencontrai sur un stand mon premier distributeur spécialisé dans les musiques de relaxation et ainsi commença ma carrière musicale.

Après environ 25 ans de recherches et d’études, j’ai appris à utiliser les sons et les fréquences dans un but thérapeutique et harmonisant, avec toute l’humilité qui doit être. Une nouvelle voie s’est ainsi ouverte à moi et j’ai entrepris une démarche de recherche, m’intéressant au pouvoir thérapeutique des sons et de la musique ».

Il était une fois Michel Pépé, Compositeur…

(interview réalisée par Pascal Rivière, journaliste et musicothérapeute)

Pascal Rivière : Les titres de vos albums sont poétiques et tout un programme… quelles sont vos sources d’inspiration ?
Michel Pépé : L’artiste, plus qu’auteur de son oeuvre, est avant tout un canal. Rien ne lui appartient, mais tout ce qui l’entoure est à sa disposition et peut être source d’inspiration. Il me parait essentiel d’avoir une vie équilibrée, une vision saine, un coeur ouvert… Je regarde le monde, je le photographie et je le mets en musique. Composer, c’est être un avec la musique et avec l’univers.

Pascal Rivière : Pourquoi avoir choisi la musique de Relaxation et de Bien-être ?
Michel Pépé : Parce qu’elle n’emploie aucune tension harmonique et privilégie les ambiances calmes et sereines, reflets pour moi d’un nouveau style de vie, d’une nouvelle conscience. Et parce qu’elle est active. Les effets de ses vibrations sont démontrés scientifiquement : elle calme le système nerveux, élimine le stress, oxygène les cellules, rééquilibre nos 2 hémisphères du cerveau, etc. Elle agit également sur un plan spirituel en réharmonisant nos centres d’énergies subtils et nos champs vibratoires. Elle facilite la circulation du Chi ou énergie vitale. Si le compositeur a une démarche de conscience, celle-ci transparait dans sa musique et les auditeurs en bénéficient. Je suis heureux de contribuer à diffuser un peu de paix et d’harmonie, grâce à cette musique, comme tous mes amis artistes qui composent ce style de musique ou d’autres.

Pascal Rivière : On retrouve dans vos CDs différentes ambiances musicales, cela va de la musique classique, orchestres symphoniques, musique celtique, sacrée, médiévale, andalou-orientale, influences asiatiques, indiennes, japonaises, tibétaines et même futuristes, etc. D’où vous vient toute cette richesse musicale ?
Michel Pépé : Un grand compositeur d’antan a dit un jour que la musique est le langage universel. J’ai conscience d’appartenir à une grande collectivité planétaire. J’ai voulu rassembler diverses cultures musicales car nous faisons tous partie d’une grande famille humaine quelles que soient notre couleur de peau ou notre religion.

Pascal Rivière : Quelle instrumentation utilisez-vous pour vos compositions ?
Michel Pépé : J’aime associer les instruments classiques et traditionnels comme le piano, les orchestres symphoniques de violons, violoncelle, la guitare, la harpe, les flûtes irlandaises, de pan et traversière, hautbois, clarinette, le sitar, le bol tibétain, l’erhu… avec des instruments électroniques aux sons cristallins et méditatifs.

Pascal Rivière : Composer serait pour vous comme une méditation ?
Michel Pépé : Qu’est-ce que méditer ? Si ce n’est non pas poser un acte mais choisir un état d’être, devenir attentif à ce qui se passe ici et maintenant et laisser le silence s’installer en soi, alors oui, composer est pour moi une méditation. Quand je crée, je suis en état d’ouverture et de réceptivité, j’accueille ce qui vient. L’inspiration jaillit lorsque l’on est en harmonie avec soi-même et tout ce qui nous entoure.